Institut de Biotechnologie et de Recherche de Principes actifs (IBWF)

Portrait scientifique



Ce sur quoi nous travaillons

L’IBWF regroupe plus de 40 ans d’expérience dans le domaine de la recherche sur les champignons, les enzymes, les métabolites secondaires et la génétique fongique, avec une collection unique non commerciale d’environ 20 000 champignons et leurs extraits. La collection de souches comprend des champignons provenant de diverses niches écologiques à travers le monde et constitue une base idéale pour la recherche suggérée dans le présent projet concernant la communication spécifique entre les micro-organismes (agent pathogène / champignon) et les plantes.
La recherche interdisciplinaire axée sur la chimie / biologie des produits naturels, l'analyse et l'expression des protéines et la manipulation génétique ciblée des microorganismes offrent depuis de nombreuses années d'excellentes opportunités de coopération interdisciplinaire, sectorielle et intersectorielle avec des partenaires des secteurs de l'industrie et de la science.




Notre contribution à DialogProTec

DialogProTec est motivé par la question de savoir quels facteurs ou molécules sont échangés entre les plantes et les agents pathogènes et pourraient contribuer au développement de la maladie. En plus d’identifier ces signaux - par ex. Ce projet interdisciplinaire souhaite également identifier les réactions résultant d'inducteurs de la défense des plantes basales.
Nous identifions et isolons de nouveaux métabolites secondaires fongiques, qui sont généralement produits dans la plante, et caractérisons les composés résultants quant à leur fonction dans le développement de la maladie et fournirons les souches fongiques aux partenaires.




Publications pertinentes pour le projet

Unravelling the biosynthesis of pyriculol in the rice blast fungus Magnaporthe oryzae. S. Jacob, T. Grötsch, A.J. Foster, A. Schüffler, P.H. Rieger, L.P. Sandjo, J.C. Liermann, T. Opatz, and E. Thines. Microbiology. 2017, 163, 541-553. doi:10.1099/mic.0.000396

Phytotoxic dioxolanone-type secondary metabolites from Guignardia bidwellii. I. Buckel, D. Molitor, J. C. Liermann, L. P. Sandjo, B. Berkelmann-Löhnertz, T. Opatz, E. Thines. Phytochemistry. 2013, 89, 96–103. doi:10.1016/j.phytochem.2013.01.004

Phytotoxic dioxolanones are potential virulence factors in the infection process of Guignardia bidwellii. I. Buckel, L. Andernach, A. Schüffler, M. Piepenbring, T. Opatz, and E. Thines. Scientific Reports. 2017, 7:8926. doi:10.1038/s41598-017-09157-6




Collaborateurs

Prof. Dr. Eckhard Thines
Prof. Dr. Eckhard Thines, Chef du sus-projet
Dr. Stefan Jacob
Dr. Stefan Jacob, Chercheur





Copyright © 2020 www.dialogprotec.eu     All Rights Reserved.     Impressum     Datenschutzerklärung


Logos EU und Interreg